Ce blog présente quotidiennement

un premier choix non définitif d'images pour les séries en cours.

Il vient en complément du site www.yannickvallet.com qui, lui,

présente un panorama complet de mon travail.


30 avril 2013

En Dauphiné

Un banc, Drôme, 2011
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

29 avril 2013

En Dauphiné

Fontaine à sec et tuyau jaune,
Auberge des Dauphins, Forêt de Saou, 2011
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

27 avril 2013

En Provence


Glacier, Vaison-la-Romaine, 2012
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

26 avril 2013

En Ile de France

Un banc, Issy-Les-Moulineaux, 2013
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

25 avril 2013

En Maine

Aire de repos de Pirmil, Sarthe, 2013
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

24 avril 2013

Juliette Agnel au Scribe

Ce qui est intéressant chez la photographe Juliette Agnel c'est justement qu'elle n'est pas une photographe … conventionnelle. Pour s'en convaincre, il suffit de vous rendre à la Galerie des Nouvelles Images de l'Hôtel Scribe à Paris, où a lieu sa nouvelle exposition.

Série Laps - Photo © Juliette Agnel

Particulièrement intéressée par le travail sur la couleur et la texture de l'image, Juliette Agnel expérimente depuis longtemps des procédés et des pratiques photographiques différentes. Créatrice du sténopé numérique, elle en tire des images hors normes, denses et hautement émotionnelles. Le grain, le vignettage, le flou, les couleurs parfois sursaturées donnent à ses photos une vie qui va bien au-delà de l'image documentaire.

Série Laps - Photo © Juliette Agnel

Préfigurant ce fameux sténopé, sa série Laps a été élaborée à partir de rushes super 8 qu'elle a tournés sur les routes d'Afrique. Rétroprojetées sur le dépoli de sa table de montage, ses images sont ensuite photographiées et agrandies. Le temps du voyage, puis le temps du film et enfin le temps précis, unique, de l'image choisie ne font plus qu'un. Sorte d'instant volé, sublimé par le temps qui passe. Cet espace-temps qui sépare la prise de vue, de l'image ultime.

Série Laps - Photo © Juliette Agnel

Pour sa série Islande, Juliette Agnel a utilisé son sténopé numérique en le fixant sur le toit d'une voiture. Parcourant la totalité de la route qui épouse quasiment le pourtour de l'île nordique, elle a filmé des heures et des heures de voyage, puis en a tiré quelques images fixes, très étonnantes.

Série Islande - Photo © Juliette Agnel

Des images qui me font penser à ce que l'on pourrait voir par le trou d'une serrure (en fait, le minuscule trou du sténopé). Des images à la fois proches - on a véritablement la sensation d'être l'observateur d'un paysage, et non pas celui d'une image - mais également, particulièrement distanciées - la texture des photographies renvoie plutôt à des sensations filmiques voire fictionnelles.


Série Islande - Photo © Juliette Agnel

Une sensation qui se prolonge dans la vidéo présentée ici, proche de l'abstraction, et reprenant son système de camera obscura numérique. À voir également, quelques portraits de sa série Les Eblouis, déjà exposée en 2012, suite à sa résidence à la Maison du Geste et de l'Image.

Série Les éblouis, 2011 – Photo © Juliette Agnel

À noter. Si vous voulez vous procurer des images de Juliette Agnel, je ne saurais que trop vous conseiller BRONX le joli petit objet paru chez Filigranes Editions, et reprenant une quinzaine de photographies de sa série homonyme (réalisée sur le même principe que Laps).

Bronx, 2004 - Photo © Juliette Agnel

IMAGES TEMPS, JULIETTE AGNEL
Galerie des Nouvelles Images - Hôtel Scribe - 1, rue Scribe – Paris 9e
Du 22 mars au 10 mai 2013
Tous les jours de 10h à 19h

Métros : Opéra - Chaussée d'Antin Lafayette



23 avril 2013

En Pays nantais

Le camion du père Dauvé, Nantes, 2012
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

22 avril 2013

En Picardie

Pneus, Les Plards, Oise, 2012
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

20 avril 2013

En Ile de France

La Garenne, Clamart, 2013
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

19 avril 2013

En Ile de France


Aubette, Grosrouvre, Yvelines, 2013
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

18 avril 2013

En Ile de France

M. Chat est à Etienne Marcel, Paris, 2013
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

17 avril 2013

An english car in Europe (3)

Cinq ans, pratiquement jour pour jour, après avoir photographié The Cute Car (l'image date du 19 avril 2008) et 3 ans après en avoir fait la toute première image de La rencontre entre Deux ou trois choses et Dreamlands - le blog d'Olivier Hodasava - voici que l'histoire de cette voiture hors du commun connaît de nouveaux rebondissements !

A Cute Car in Notting Hill, Londres, 2008
Photo © Yannick Vallet

En effet, le mois dernier Pierre Ménard est tombé nez à nez avec celle-ci. Enfin, pas tout à fait celle-ci. Je veux dire, pas la londonienne, mais plutôt celle que j'avais photographiée en 2011, non loin de chez moi, en banlieue parisienne.
La même exactement ? Oui, car elles portent toutes les deux, l'immatriculation J722 MJK.
Vous pouvez la retrouver sur son blog, Liminaire.

Photo © Pierre Ménard

Et comme si cela ne suffisait pas, voilà qu'encore plus récemment, Olivier Hodasava a reçu une nouvelle photo Street View de cette fameuse Nissan Figaro prise également à … Londres, Kentish Town Road, par Florence Can (ici).
Malheureusement cette fois-ci, l'immatriculation n'est pas visible. Olivier l'a scrutée sous tous les angles possibles, mais sans résultat. Seul petit indice : on y voit un homme en sortir ...
Mais est-ce bien l'originale, la toute première ? Le mystère s'épaissit …


La Cute Car, Kentish Town Road par Florence Can (Street View)

Et puis finalement, qui est cet homme ? Est-ce lui aussi le propriétaire de la Figaro photographiée à Notting Hill en 2008 ? Serait-il également le propriétaire de celle photographiée par Ianna Andreadis en 2012 ?
En l'état actuel des choses, impossible d'apporter une réponse ... mais ce n'est pas impossible. Car, en effet, les cinq londoniennes ont toutes été découvertes dans des quartiers très proches, en gros dans le nord ouest de Londres, entre Hyde Park et Camden.

La cute car en 2012 à Londres - Photo © Ianna Andreadis

Pour tous ceux qui seraient un peu perdus, voici un récapitulatif des différents posts relatant cette histoire de manière chronologique, avec les immatriculations :

11 juin 2010 :
• La rencontre # 1 (côté Deux ou trois choses) - Pas d'immatriculation
• La rencontre # 1 (côté Dreamlands) - H 832 NRD

15 mars 2012 :
• La photo de Ianna Andreadis - H 633 PEF

16 mars 2012 :
• La Cute Car en banlieue parisienne - J722 MJK
• The Cute car à Londres sur Yell Map par Olivier Hodasava - J616 HGK

3 mars 2013 :
La Cute Car à Boulogne-Billancourt par Pierre Ménard - J722 MJK

12 avril 2013 :
• La photo de Florence Can et celles d'Olivier Hodasava sur Dreamlands à Londres - Pas d'immatriculation

La première Cute Car d'Olivier Hodasava à Londres (Street View)

Et au fait, pourquoi la Cute car réapparait-elle toujours au printemps ?

•••

Eléments récapitulatifs :
- 7 lieux différents
- 5 rues londoniennes
- 2 quartiers de Londres
- 2 villes de la banlieue parisienne
- 4 immatriculations identifiées
- 2 voitures sans immatriculation visible
- 2 pays européens

16 avril 2013

En Ile de France

Route de Bièvres, Bois de Verrières, 2013
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

15 avril 2013

A l'origine

Sans titre, 2012 - Série À l'origine - Photo © Yannick Vallet

13 avril 2013

En Ile de France

Petite rotonde et son banc, Epinay-sur-Seine, Seine-Saint-Denis, 2011
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

12 avril 2013

En Ardèche

En descendant vers l'Aiguillon, 2011
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

11 avril 2013

En Ile de France

In Ri, Cimetière communal, Clamart, 2009
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

10 avril 2013

D'Agata au Bal

Dans quatre jours, Antoine d'Agata quittera le Bal, et Anticorps, son installation, ne sera plus qu'un souvenir.


Bamako, Mali, 1999 – Photo © Antoine d'Agata

Inutile d'essayer de qualifiier ou de raconter cette expérience visuelle. Aucun mot, aucun adjectif, aucun nom, aucune phrase ne sera jamais à la hauteur pour décrire et raconter ce foisonnement de vie.

Tract © Antoine d'Agata

Violence, jouissance, intime, folie, vision, destructeur, oublie, chaos, troublant, aliénation, extrème, danger, halluciné, aucun n'est assez fort. A peine, juste.

Photo © Antoine d'Agata

Il faut vivre cette exposition de l'intérieur, se laisser surprendre (n'essayez pas de voir des photos in situ, vous vous gâcheriez le plaisir) et s'abandonner aux images qu'Antoine d'Agata nous offre.

Oswiecim, 2002 - Photos © Antoine d'Agata

Une expérience hors norme et forcément déstabilisante car absolument humaine …

Tract © Antoine d'Agata

ANTOINE D'AGATA, Anticorps
Le Bal - 6, Impasse de la Défense - 75018 Paris
Du 24 janvier au 14 avril 2013
Fermé lundi et mardi
Métro : Place de Clichy

9 avril 2013

En Ile de France


La Terrasse de l'Etang, Meudon, Hauts-de-Seine, 2010
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

8 avril 2013

En Morvan


Baignade Interdite, Autoroute du sud, 2012
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

6 avril 2013

En Dauphiné

Au pied de la Montagne d'Eson, Pont-de-Barret, Drôme, 2011
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

5 avril 2013

En Ile de France

Etangs de Hollande, Forêt de Rambouillet, Yvelines, 2011
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

4 avril 2013

En Normandie

Sauvetage #02, Langrune-sur-mer, Normandie, 2012
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

3 avril 2013

Frédéric Delangle : Hiver indien

Si, comme moi, l'Inde vous fascine, voici une très belle expo, dans un lieu chaleureux - la Galeria Tagomago - qu'il ne vous faudra rater sous aucun prétexte !

Série "Microshops" - Photo © Frédéric Delangle

Déjà en 2005 et 2006, Frédéric Delangle revenait d'Inde avec des photographies qui firent date. Sa série "Ahmedabad" révélait magnifiquement - grâce à des images réalisées en pleine nuit, au moment où pollution, circulation et foule étaient absentes - la plus grande ville de l'état du Gujarat.

Série "Ahmedabad No life last night", 2006
Photo © Frédéric Delangle

Depuis, ses voyages en Inde se sont faits réguliers et le photographe a ramené de nouvelles séries, témoignant d'une vie souvent difficile ou précaire.

Série "Microshops" - Photo © Frédéric Delangle

Pour preuve, sa série "Microshops", ces minuscules commerces qu'on trouve partout en Inde et dont chacun a sa spécialité (rémouleur, coiffeur, vendeur de noix de coco, de pommes, d'épices, d'ail, ou de tissus, réparateur de mobylettes, repasseur, couturier, …).

Série "Microshops" - Photo © Frédéric Delangle

Un splendide travail rehaussé par une présentation en totale adéquation avec les images : chaque photo est insérée au fond d'une boîte dont la taille et le bois diffèrent en fonction de chaque échoppe. Une astucieuse mise en scène, qui donne à chacun de ces commerces sa dimension unique et précieuse. Sublime.

Série "Harmonieux Chaos", 2012 - Photo © Frédéric Delangle

Un autre pan du travail de Frédéric Delangle est également exposé ici avec son "Harmonieux Chaos". Une série récente faisant intervenir montage photographique et trucages numériques invisibles. Tout ça, avec une bonne dose d'humour et de tendre dérision.

Série "Maisons-Sandwich", 2012 - Photo © Frédéric Delangle

Et enfin, comme une sorte de pendant aux Microshops, vous pourrez découvrir la série des Maisons-Sandwich qui rassemblent une étonnante collection d'habitations, transformées en support publicitaire.

Série "Maisons-Sandwich", 2012 - Photo © Frédéric Delangle

Même si l'architecture semble être pour Frédéric Delangle, le point central de son travail, il est évident que la dimension humaine est également une facette importante, voire essentielle de sa photographie. C'est à travers ces immeubles, ces habitations et lieux de vies fixés sur pellicule qu'il peut nous dire avec tendresse son attachement et sa passion pour ce peuple indien.

Série "Maisons-Sandwich", 2012 - Photo © Frédéric Delangle

Ah, j'oubliais ! Le voyage jusqu'à la Place de Clichy vaut également le coup pour découvrir la Galeria Tagomago. Un lieu chaleureux, lumineux, lové au fond d'une villa pavée, typiquement parisienne. Une galerie meublée et décorée avec goût sur parquet de bois, bien loin des habituels cubes blancs au sol de béton ciré1. Ça change !



HIVER INDIEN
Galeria Tagomago - 4, villa Ballu (entrée 23, rue Ballu) - 75009 Paris
Du 20 mars au 27 avril 2013
Du mardi au vendredi de 13H30 à 19h30. Samedi de 14h00 à 19h00
Métro : Place de Clichy




1. Tagomago-Paris est le prolongement de la Galeria Tagomago basée à Barcelone. Ceci explique certainement cela !

2 avril 2013

En Ile de France


Aubette, Thiais, Val-de-Marne, 2013
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

1 avril 2013

En Bourbonnais


Caravane planquée, Bézenet, Allier, 2009
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet